Présentation

 Formations, pratiques cliniques et compétences :

– Titulaire d’un Master 2 en psychologie clinique, psychopathologique et interculturelle (Université Jean Jaurès à Toulouse).

Doctorat en psychologie : Préparation d’une thèse, sous la direction du Professeur Sidi Askofaré, au sein du Laboratoire de Cliniques Psychopathologique et Interculturelle (Axe 2 : Clinique du Sujet et du Lien social, UTJ2 – Toulouse). Ma recherche porte sur le lien social contemporain, au regard de l’histoire coloniale et de ses incidences sur la subjectivité de notre époque. L’identité, la communauté, la question de l’origine, du rapport à l’altérité mais aussi les phénomènes de ségrégation, de marginalisation, d’exclusion et les tensions issues des relations sociales sont autant de problématiques que je soulève dans cette recherche. 

Enfants / Parents : Je travaille sur la parentalité et la guidance parentale. Devenir parent peut s’entendre différemment, qu’on soit homme ou femme, en exil ou issu des mouvements migratoires. Du désir d’être enceinte au vécu de la grossesse, du post-partum aux premières années de l’enfant, puis la longue route de l’adolescence et sa traversée, le parcours maternel est complexe et suscite bon nombre de fragilités. De même, le désir d’être père et l’accession à la paternité peuvent représenter des lignes de faille qui mettent à mal l’équilibre psychique. Ainsi, la parentalité, dans ses dimensions affectives et éducatives, donnent lieu à des remaniements subjectifs susceptibles d’épuiser psychologiquement chacun de nous. Qu’il s’agisse de l’individu, du couple ou de la famille, il importe de considérer les répercussions psychiques qu’occasionnent les trajectoires parentales, les relations à la filiation, les recompositions familiales, les démarches associées à la procréation (F.I.V…) ou tout autre événement sollicitant le sujet dans cette dimension.

Pour plus d’informations sur la parentalité et les modalités des consultations, pour les parents ou pour les enfants, je vous invite à consulter les onglets correspondants : Parentalité et Enfance.

Chargée de cours à l’université Jean Jaurès à Toulouse, j’enseigne principalement la psychopathologie psychanalytique et la méthodologie. J’interviens également en tant que formatrice, notamment pour l’association Kaïro. Ces formations ont lieu en institution ou dans des structures dont la pratique nécessite un éclairage psychologique. Leurs thématiques est variées, selon la nature de l’intervention : adolescence contemporaine, interculturalité, violences et maltraitance, maternité/modernité, incidences de l’exil…

Ma pratique en psychologie interculturelle m’amène à intervenir dans différentes institutions : Centre d’Accueil de Demandeurs d’asiles (CADA), Maison Des Solidarités, Clubs de prévention, Emmaüs…